Comment entretenir une toiture végétalisée ?

Une toiture végétalisée qu’elle soit intensive, semi-intensive ou extensive, exige un entretien réduit, mais indispensable. Les opérations d'entretien à prévoir dépendent du système végétal installé. Suivez nos conseils pour un entretien d’une toiture végétalisée réussi.

 

  • Entretien des toitures végétalisées : une opération obligatoire

Les plantes sont des êtres vivants qui nécessitent des soins réguliers, qu’elles soient installées en toiture ou au sol. De fait, si l’entretien d’une toiture végétalisée est modéré par rapport à celui d’une terrasse-jardin traditionnelle, il est néanmoins obligatoire. Il est notamment prévu dans les Règles professionnelles des toitures et terrasses végétalisées - Edit° N°3 / Mai 2018.

Pourquoi entretenir ? Le complexe végétal fait partie intégrante de l’ouvrage d’étanchéité dont il est la protection. Entretenir la couverture végétale dans le temps permet de pérenniser la durabilité de l’ouvrage d’étanchéité tout en conservant ses propriétés techniques, esthétiques et environnementales.

La réussite et la pérennité d’une toiture végétalisée reposent notamment sur des soins réguliers apportés aux végétaux avec un double objectif :

  • Éviter la colonisation des zones stériles par les adventices

  • Maintenir les dispositifs d’évacuations d’eau pluviales dans un bon état de fonctionnement

Végétalisation des toitures : trois périodes d'entretien

LA PÉRIODE DES PARACHÈVEMENT : AVANT RÉCEPTION DE L'OUVRAGE

Une toiture végétalisée avec solution extensive est par définition un tapis végétal d’aspect naturel, mince et léger, qui peut être installé sur tous types d’éléments : porteurs béton, tôles acier nervurées (TAN), bois et dérivés. Les systèmes extensifs tels que SOPRANATURE® Toudra Flore intègrent dès la mise en œuvre une grande variété de plantes vivaces florifères, décoratives, aromatiques ou médicinales permettant d’avoir une palette végétale élaborée et paysagère.

L'avantage de ce système par rapport à une toiture intensive ou semi-intensive est son poids réduit et ses coûts d’installation limités, ce qui permet de la mettre en œuvre aussi bien sur projets neufs qu’en réhabilitation (rénovation et toiture existantes).

Autres avantages et non des moindres, son entretien réduit (Toundra : 1 à 2 passages, Toundra Flore : 3 passages, Garrigue : 5 passages, Pampa : 3 passages). Si l’arrosage des toitures extensives n’est pas obligatoire en fonction des régions, il reste néanmoins recommandé pour de meilleurs résultats.

LA PÉRIODE DE CONFORTEMENT : APRÈS RÉCEPTION DE L'OUVRAGE

Les végétaux réclament un entretien spécifique dès les premiers mois de leur mise en place. La période de confortement est la période d'entretien nécessaire après l'installation du système en toiture permettant de faire progresser la couverture végétale, jusqu’à obtenir un taux au moins égal à 80 %.

La durée de la période de confortement et la fréquence minimale d'intervention varient suivant la mise en œuvre des végétaux choisis.

Les principales opérations d'entretien de toitures végétalisées pendant la période de confortement :

  • Enlèvement des déchets sur les surfaces végétalisées et les zones stériles

  • Nettoyage des naissances d’évacuation d’eau pluviale

  • Enlèvement de la végétation dans les zones stériles

  • Désherbage et évacuation des végétaux indésirables dans les surfaces végétalisées

  • Taille des plantes vivaces

  • Fertilisation

  • Semis complémentaire : semences et fragments sedum

  • Remplacement de végétaux.

LA PÉRIODE D'ENTRETIEN COURANT

Une fois la période de confortement passée, les toitures végétalisées nécessitent une plus faible intervention en fonction du système végétal. En effet, le taux de couverture végétale à 80% est atteint et les végétaux sont à maturité. Pendant la période dite d'entretien courant, il s’agit donc de maintenir ce taux de couverture à 80% minimum.

Les principales opérations d'entretien pendant la phase d’entretien courant :

  • Contrôler le système d’évacuation des eaux

  • Vérifier l’étanchéité de l’installation

  • Désherber

  • Fertiliser

Toiture végétalisée et arrosage :

Un geste essentiel

L’arrosage des systèmes de végétalisation de toiture est nécessaire à différents stades du développement des végétaux. La présence d'un point d'eau utilisable en toiture est indispensable et obligatoire pour tous les projets de toiture végétalisée. Les préconisations d’arrosage sont en outre à adapter selon les zones climatiques et en fonction de la période.

Bon à savoir : selon la localisation du projet et les conditions climatiques, la récurrence de périodes de sécheresse prolongées peuvent rendre nécessaire la mise en place d'un système d'arrosage automatique.

Besoin de conseils pour une bonne gestion de l’arrosage ? Demandez votre fiche générale d’arrosage de Sopranature® ici.

Les systèmes de végétalisation des toitures Sopranature®

Soucieux de facilier le quotidien des maîtres d'oeuvre, les conseillers techniques et le bureau d'études Sopranature® apportent l'assurance d'une réalisation répondant aux besoins de chaque projet et conformes aux AT et CPP Sopranature®. Ils proposent notamment un appui technique et rédactionnel du CCTP. 

Vous souhaitez des conseils sur mesure pour un chantier à venir ?

Avant de vous arrêter définitivement sur un système de toiture végétalisée, nos conseillers techniques et le bureau d’études Sopranature® sont là pour vous accompagner.

 

1 sur 3
2 sur 3
3 sur 3
Veuillez utiliser un écran de plus de 1024px pour comparer des produits. Fermer

Partager Comment entretenir une toiture végétalisée ?