Château de Beaufort

Goudet (43)

PreviousNext

 

Produits mis en oeuvre :  Sopranature® Toundra + Sopralène® Flam Jardin

Surface :170 m²

Entreprise de pose :GAYTE étanchéité

Architecte : Jean-Jacques JULIEN

Crédit photo :ville de Goudet

UNE TOITURE VÉGÉTALISÉE DANS L’ENCEINTE D’UN CHÂTEAU DU XIIIème SIÈCLE !

Sous l’impulsion de l’architecte Jean-Jacques JULIEN, une maison moderne s’est installée au sein des murailles, dont la toiture a été étanchée et végétalisée avec les produits SOPREMA.

Cohabitant parfaitement dans l’ensemble architectural et paysager du lieu, la nouvelle bâtisse moderne construite en verre et bois est entourée par les murailles. Une intégration clairement revendiquée par l’architecte : « C’est un projet réversible qui ne touche pas à l’intégrité du château. Cette structure peut être retirée aisément. J’ai choisi une architecture légère, la plus transparente possible, sans façade ni toiture apparente si ce n’est qu’elle est végétalisée et donc totalement intégrée au paysage ».

Pour assurer l’étanchéité de la toiture en bois, l’entreprise GAYTE étanchéité a choisi le Sopralène® Flam Jardin : un complexe anti-racine qui empêche la pénétration de celles-ci à travers l’étanchéité. La maîtrise d’oeuvre a choisi le complexe de végétalisation Sopranature® Toundraen rouleaux pré-cultivés à dominante de sedum et mousses, dont les coloris changent au gré des saisons. 

Une mise en oeuvre atypique

La situation géographique et la structure architecturale du Château de Beaufort ne permettant ni stockage, ni acheminement classique des matériaux sur la toiture, ceux-ci ont été héliportés.
Une dizaine de rotations d’hélicoptère a été réalisée pour acheminer les éléments nécessaires aux différentes étapes de végétalisation. Dans un premier temps, le substrat a été livré dans des « Big-Bags » vidés sur la toiture, avec l’hélicoptère en stationnaire. Après l’avoir épandu de manière homogène, la seconde étape a consisté à livrer les rouleaux pré-cultivés Sopranature® Toundra. SOPREMA a personnalisé le poids et le format des palettes pour permettre de les poser délicatement sur le substrat, le temps du déchargement des rouleaux. La troisième étape correspond à la pose des rouleaux qui a été adaptée aux 170 m² que compte la toiture.