Photovoltaïque et désenfumage en toiture d’une enseigne commerciale

Près de 60 % de la toiture-terrasse du Cultura d’Aubagne accueille des panneaux photovoltaïques.

Photovoltaïque et désenfumage en toiture d’une enseigne commerciale

 

Le 62ème magasin de la chaîne Cultura a ouvert ses portes en octobre 2014 dans la zone des Paluds à Aubagne (13). L’ouvrage R+1 propose 6 000 m² d’espaces dédiés aux loisirs culturels et créatifs. Sa conception respecte le cahier des charges du groupe, avec la particularité de présenter, sur ses 3 500 m² de toiture-terrasse, près de 2 000 m² de panneaux photovoltaïques. La puissance ainsi installée équivaut à 218,4 kWc pour une production annuelle de 234,6 MWh, soit l’équivalent de la consommation électrique de trente-six foyers de quatre personnes par an. L’électricité produite est destinée à être revendue.

 

 

Plastron d'étanchéité
L’élément porteur de la toiture est une charpente en bois sur laquelle a été rapporté des bacs acier laqués en sous-face, support du complexe d’étanchéité, composé d’une épaisseur de 140 mm de laine de roche et un système bitumineux bicouche autoprotégé fixés mécaniquement.
Cet ensemble est classé Broof T3. Les plots supports des modules photovoltaïques, intégrant un plastron d’étanchéité bitumineuse, sont simplement soudés sur la membrane, permettant d’éviter le percement de cette dernière, de limiter les ponts thermiques et de créer des points sensibles d’entretien d’étanchéité. « Nous avons ainsi posé plus de 1 900 plots », précise le chef de projet de l’entreprise d’étanchéité. Le calepinage de ces plots devait prendre en compte la présence de vingt-et-un lanterneaux de désenfumage, obligatoires en raison de la réglementation incendie applicables aux ERP. « Treize sont dédiés au R+1, huit au rez-de-chaussée. » Ces travaux ont été réalisés en deux temps. Le complexe d’étanchéité a été posé en deux mois, entre mars et mai 2014. Le procédé photovoltaïque a été mis en oeuvre quelques semaines après, en septembre.