Lycée Sud Loire de Clisson : concept d'énergie positive

Isolation des murs extérieurs grâce aux solutions PAVATEX

Lycée Sud Loire de Clisson : concept d'énergie positive

 

La construction du lycée Sud Loire de Clisson, dans le Nord-ouest de la France, s'est achevée en 2013. Le bâtiment instaure de nouvelles normes en matière d’efficacité énergétique et de durabilité. Grâce aux solutions PAVATEX pour les murs extérieurs, les différentes parties du bâtiment présentent un excellent bilan énergétique et offrent un climat intérieur équilibré et agréable.

La France mise de plus en plus sur l’efficacité énergétique des bâtiments. Cela se reflète dans le projet du lycée Sud Loire de Clisson, un investissement tourné vers l’avenir réalisé par le Conseil Régional des Pays de la Loire. Le concept de haute efficacité énergétique et de durabilité très élevée proposé par les architectes de la société ATAUB est une première dans le domaine scolaire. Il répond à toutes les exigences d’une démarche de certification « Haute Qualité Environnementale » (HQE) avec labellisation « Bâtiment Basse Consommation Effinergie » (BBC-Effinergie). Grâce au concept d’énergie positive, le nouveau lycée sera conforme au référentiel BEPOS (bâtiment à énergie positive), c'est-à-dire qu’il produira autant d’énergie qu’il en consommera. L’établissement accueille environ 600 élèves sur une superficie de 15 000 mètres carrés. Le complexe inclut aussi un internat, composé de quatre unités de 20 chambres individuelles, et huit logements de fonction sous forme de pavillons à ossature bois. L’isolation des murs extérieurs est réalisée grâce aux panneaux isolants en fibres de bois PAVATHERM et DIFFUTHERM, respectant parfaitement toutes les exigences écologiques et énergétiques.

Durabilité et certification

Environ 600 mètres carrés de panneaux isolants en fibres de bois DIFFUTHERM et 3 000 mètres carrés de PAVATHERM sont utilisés pour l’isolation des murs extérieurs des unités de logement de deux étages. Les panneaux isolants certifiés ACERMI offrent un niveau élevé de qualité et sécurité. Ils ont, par ailleurs, une durabilité écologique élevée et s’intègrent donc parfaitement dans un concept d’éco-construction. Les panneaux isolants en fibres de bois DIFFUTHERM, d’une épaisseur de 60 millimètres, constituent la dernière couche isolante de la façade des huit logements de fonction, au rez-de-chaussée, et font office ici également de support d'enduit. La structure combinée du DIFFUTHERM en fait une base idéale pour l’enduit à base de chaux, ouvert à la diffusion. Dans la partie supérieure des pavillons ainsi que pour les quatre bâtiments d’internat, la façade est isolée avec des éléments PAVATHERM, d’une épaisseur de 80 millimètres. Le bardage de la façade ventilée, en bois de mélèze issu des forêts françaises, vient ensuite recouvrir les panneaux en fibres de bois isolant.